lundi 29 janvier 2018

Projection films de Georges Sammut

////////////// VENDREDI 2 FÉVRIER à 20h
PROJECTION DE 2 FILMS EN PRÉSENCE DU RÉALISATEUR



PROJECTION DES FILMS DE GEORGES SAMMUT :
  • LE RIRE D’ÉROS ?, 2017 (40mn) Textes de Georges Bataille avec Marius-Marc Roux. Hommage singulier à Dirty, Edwarda, Marie, Simone, quatre figures souveraines de l'univers de Georges Bataille. Ce film passe d'un récit à l'autre guidé par un homme que la vieillesse égare. Est-ce Bataille se souvenant, un lecteur fasciné s'immisçant dans le jeu des fictions ? Disons simplement le « metteur en corps » de cette évocation échevelée où se mêlent larmes d’Éros et rire de Thanatos ?
  • LES TEMPS FOUS, 2015 (29mn) Proposée par Daniel Cassini, Olivier Lenoir, Nora Lomelet et Geoges Sammut. Séquences de films traversant l'histoire du cinéma détournées et montées pour tenter d'explorer le large éventail des folies humaines. La folie est un bienfait pour le cinéma... et vice-versa.

Entrée 6 € - tarif étudiant 4 € (adhésion 2 €)
Gratuit pour les enfants – réservation conseillée.

lundi 22 janvier 2018

2 événements cette semaine

////////////// MERCREDI 24 JANVIER à partir de 17h
MICHEL BUTOR ET LES CAHIERS DU MUSEUR


PRÉSENTATION À PARTIR DE 17H « LES CAHIERS DU MUSEUR » EN PRÉSENCE D'ALAIN FREIXE ET DES ARTISTES, AUTEURS PARTICIPANTS  / LECTURE À 19H30

“Mes rencontres avec Michel Butor, je les dois à Raphaël Monticelli, à notre compagnonnage de plus de 20 ans maintenant. Ce fut d’abord un entretien pour la Revue Friches (N°61-Hiver 1998), puis un entretien pour la revue La Sape, paru en 2001 dans son N°55/56, Voir/entendre dans les couleurs du silence, réalisé par écrit au long de quelques mois où je restais toujours surpris par l’écoute et la générosité dans l’échange de Michel Butor. Ce fut ensuite, Chanter au bord du gouffre, entretien pour notre Basilic en 2003 à l’occasion de la parution de son livre aux éditions de l’Amourier Au rendez-vous des amis. Le dernier parut dans l’Humanité en 2004 Michel Butor, au futur, toujours. Ce fut ensuite une présence attentive et fidèle à ce qui devint Les Cahiers du Museur, qui produisant Cahiers et livres, confrontant textes et images - livres d’artistes et/ou œuvres croisées - est devenue, les faits s’imposant, un catalogue, un “rendez-vous des amis”. Michel Butor a partagé notre aventure au travers de nos 3 collections principales. Dans la collection “A Côté”, 7 titres avec Joël Frémiot, Martin Miguel, Jean-Jacques Laurent, Gino Gini, Fernanda Fedi, Max Partezana, Henri Maccheroni; un titre dans la collection “Connivences” où je me suis plu à réunir autour de Michel Butor, les amis Martin Miguel et Max Charvolen ; enfin un titre dans la collection Mano a Mano avec martin Miguel, collection qui doit tant à sa conception des rapports entre l’image et le texte. Par delà sa mort, ce 24 août 2016 , quelque chose de sa voix d’encre continuera à nous parvenir. Ici et là, des textes, des poèmes, des livres en cours d’élaboration attendent. Pour ce qui concerne Les Cahiers du Museur, Michel Butor nous avait confié en mai dernier 2 poèmes : l’un pour Patrick Soladie (collection A Côté), l’autre pour Martin Miguel (collection Connivences). Le maître d’œuvre du chantier d’écriture a disparu, il a laissé en partant la porte de l’atelier ouverte. Pour nous.”
Alain Freixe


Entrée libre


////////////// SAMEDI 27 JANVIER à 18h
LECTURE MISE EN ESPACE PAR LA SAETA “ .... ET POURQUOI PAS LA JOIE ? ....”
D’APRÈS “DE SANG ET DE LUMIÈRE” DE LAURENT GAUDÉ (ACTES SUD – 2017)


Mise en espace de MJ Laurent
Avec S. De Montgolfier, Emma Laurent, Jonathan Gensburger
Musique de jean-louis Ruf-Costanzo


“Je veux une poésie du monde, qui voyage, prenne des trains, des avions, plonge dans les villes chaudes ... Une poésie moite et serrée comme la vie de L’immense majorité des hommes ... Je veux une poésie qui se penche sur les hommes et ait le temps de les dire avant qu’ils ne disparaissent” Laurent Gaudé

Entrée 6 € - tarif étudiant 4 € (adhésion 2 €)
Gratuit pour les enfants – réservation conseillée.

lundi 15 janvier 2018

Les 2 premiers concerts de l'année

////////////// MERCREDI 17 JANVIER à 20h15
HOMMAGE À CANNONBALL ADDERLEY


BAPTISTE HERBIN sax alto
JEREMY HINNEKENS piano
PIERRE MARCUS contrebasse
DAVID PAYCHA batterie

Pour cette soirée nous avons le plaisir de faire un hommage à Cannonball Adderley. Saxophoniste incontournable du jazz, réinterprété par un quartet très énergique, passionné par ce grand compositeur et saxophoniste.

Entrée payante + conso - places assises, placement libre
Gratuit pour les enfants
Réservation conseillée


////////////// VENDREDI 19 JANVIER à 20h15
COMPAGNIE SO WHAT


ALEX BENVENUTO clarinette basse
CÉDRIC FIORETTI batterie
THOMAS GUILLEMAUD sax soprano
LAURENT LAPCHIN bugle
JEAN-MARC LAUGIER contrebasse
JOSÉ SERAFINO guitare

« Sans la musique, la vie serait une erreur » Frédéric Nietzsche.
La Compagnie So What pratique depuis vingt ans une musique de Jazz écrite et improvisée du XXIème siècle : une musique jubilatoire, d’écoute et de respect entre musiciens. Résultat : des mélodies écrites et des improvisations joyeuses, un mélange de fusion jazz, de Jazz des années 70, et surtout une musique imaginé pour le public et la scène.
Des compositions et des standards revisités, par une Compagnie à dimension variable, du quartet au septet. Un désir commun de se retrouver autour d’un même langage, celui d’une musique d’aujourd’hui, vivante, libre, festive, créative. Des images musicales inspirées par la couleur et la sonorité d’une Côte d’Azur vivante. Un mariage entre l’oeil et l’oreille, dans ce lieu unique qu’est la galerie Depardieu.

La Compagnie So What a ouvert depuis 1996 un caveau de Jazz à La Gaude, référencé dans la revue Jazzman parmi les cinquante clubs où il fait bon vivre le Jazz en France. Elle y organise un concert chaque dernier samedi du mois. Création de musiques improvisées à Picaud avec Barre Phillips, Eric Maria Couturier, Vincent Courtois, ou Bruno Tocanne. Une tournée au Danemark, à Hambourg et en Italie (Bergame), l’ouverture du Printemps des Arts de Monte-Carlo, la création d’une musique écrite et improvisée pour les soixante ans de la chapelle Matisse, la clôture du Festival de Cap d’ail et de Colmars les Alpes, la clôture du off de Ramatuelle, le off de Nice, et les 21èmes Rencontres de Jazz de La Gaude. Un hommage à Matisse dans le cadre des expositions estivales depuis cinq ans Le premier roman policier français-niçois « Et Alors » « Meurtres dans le Vieux Nice », a été écrit par tout l’orchestre et publié aux Editions SERRE. Il place son action dans les milieux de Jazz de la Côte d’Azur. 7CD déjà parus. Dernier né : « ZINGARA » La gitane. Septième CD de La Compagnie So What.

Entrée payante + conso - places assises, placement libre
Gratuit pour les enfants
Réservation conseillée

mercredi 3 janvier 2018

Voeux

Nous cous souhaitons une bonne & heureuse année 2018 !

Quelques dates à venir :
Mercredi 17 janvier à 20h15 Hommage à Cannonball Adderley avec Pierre Marcus / Baptiste Herbin / Jeremy Hinnekens / David Paycha
Vendredi 19 janvier à 20h15 Concert Jazz avec la Compagnie So What
Mercredi 24 janvier à partir de 17h Présentation par Alai Freixe "Michel Butor et les Cahiers du Museur" suivie d'une lecture vers 19h30