vendredi 31 mai 2019

La semaine du 3 au 9 juin nous vous accueillons pour 1 concert et 1 lecture mise en espace :

////////////// MARDI 4 JUIN 2019 à 20h15
RÉCITAL FANNY AZZURO, PIANISTE

Au programme pour cette soirée Ravel, Debussy et Rachmaninov :
Ravel
Miroirs : Noctuelles, Oiseaux tristes, Une barque sur l’océan, Alborada del Gracioso,
La Vallée des Cloches
Debussy
Images I : Reflets dans l’eau, Hommage à Rameau, Mouvement
Rachmaninov
Variations sur un thème de Corelli
Préludes op. 32 (sélection)

Musicienne complète et curieuse, elle se passionne pour la musique de chambre et partage des instants magiques avec les quatuors Voce, Hermès et Van Kuijk en interprétant les quintettes de Franck, Schumann et Fauré. Elle forme depuis un an un duo flamboyant avec la percussionniste Adélaïde Ferrière dans des oeuvres et arrangements originaux. Elle s’implique également au sein du SpiriTango Quartet (depuis huit ans) dans des programmes et versions très personnelles de tango nuevo et contemporain.
Leur troisième album est salué par la presse, notamment choix du Monde, qui les place « dans la lignée des grands quatuors à cordes ».
Elle crée récemment un nouveau projet, Mouvement, avec la danseuse Andréa Moufounda, mis en scène par Parelle Gervasoni, dans l’optique de décloisonner la musique classique. Par ailleurs, elle joue fréquemment avec le fameux pianiste de jazz Hervé Sellin dans le programme Passerelles jazz et classique.
Une de ses grandes sources d’inspiration est le pianiste Boris Petrushansky, maître de l’école russe, avec qui elle travaille encore à l’Académie pianistique d’Imola.
Diplômée du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (Licence et Master en piano et musique de chambre), elle poursuit ensuite son cursus à l’Académie d’Helsinki avec Tuija Hakkila. Son solide bagage lui permet de réussir plusieurs concours internationaux, dont le World Competition à Cincinnati, Washington International Piano Competition, Lalla Meryem à Rabbat et Piano Campus à Pontoise.
Officiellement Artiste Yamaha, elle est aidée par de nombreuses fondations et mécènes dont le Mécénat Musical Société Générale, la Fondation Safran pour la Musique, la Spedidam, l’Adami et la Fondation Meyer.
Extrait : https://www.youtube.com/watch?v=TUBpL0Dx4ro

Entrée 12 € - 10 € pour les adhérents / Étudiants : 10 € - 8 € pour les adhérents
Gratuit pour les enfants / Réservation conseillée




////////////// VENDREDI 7 JUIN 2019 à 20h
LECTURE MISE EN ESPACE CERTAINES N'AVAIENT JAMAIS VU LA MER
DE JULIE OTSUKA, 2012, PRIX FEMINA ÉTRANGER

ADAPTATION ET MISE EN ESPACE : SYLVIE TEISSIER
AVEC : MARIE-HÉLÈNE CLÉMENT, EMMA LAURENT, ALICIA MALIALIN, MURIELLE GNUTTI, SYLVIE TEISSIER

Ces japonaises ont tout abandonné au début du vingtième siècle pour épouser aux Etats-Unis, sur la foi d'un portrait, un inconnu.
Celui dont elles ont tant rêvé, qui va tant les décevoir. Choeur vibrant, leurs voix s'élèvent pour raconter l'exil: La nuit de noces, les journées aux champs, l'humiliation, les joies aussi. Puis le silence et la guerre. Et l'oubli.
D'une écriture incantatoire, Julie OTSUKA, redonne chair à ces héroïnes anonymes, à cet épisode mal connu de l'histoire des USA et du Japon.

Entrée 6 € – tarif étudiant 4 € (adhésion 2 €) Gratuit pour les enfants – réservation conseillée

lundi 27 mai 2019

Cette semaine 1 lecture mise en espace

Mercredi 29 mai 2019 à 19h
LA SAETA PRÉSENTE UNE LECTURE MISE EN ESPACE DE
L’EXPOSITION DE NATHALIE LÉGER (P.O.L)


Lecture mise en espace par MARIE-JEANNE LAURENT avec EMMA LAURENT

Pendant des années, j’avais pensé que la moindre des choses, pour écrire, c’était de tenir son sujet. Je ne savais pas que le sujet, c’est justement lui qui vous tient. Je ne savais pas non plus qu’il peut ne tenir à rien, note Nathalie Léger, aux premières pages de L’Exposition. S’impose alors à elle, comme une obsession, comme une dévoration, cet étrange motif : la comtesse de Castiglione (1837-1899), figure énigmatique du Paris du second Empire, courtisane d’origine italienne qui, outre qu’elle fut la maîtresse de Napoléon III
et, disait-on, « la plus belle femme du XIXème siècle », prit l’initiative de se faire photographier pendant plus de quarante ans, plusieurs fois par semaine parfois, dans les studios du photographe-portraitiste Pierre-Louis Pierson.
Nathalie Crom, Télérama, 22 nov 2008

Entrée 6 € – tarif étudiant 4 € (adhésion 2 €) Gratuit pour les enfants – réservation conseillée

lundi 20 mai 2019

A VENIR /

A venir :

- Mercredi 29 mai à 19h Lecture mise en espace par La Saeta "L'exposition" de Nathalie Léger


- Mardi 4 juin à 20h15 Récital Fanny Azzuro, pianiste


- Vendredi 7 juin à 20h Lecture mise en espace "Certaines n'avaient jamais vu la mer" de: Julie OTSUKA, 2012, Prix Femina étranger

...

lundi 13 mai 2019

Cette semaine 1 lecture / signature

////////////// JEUDI 16 MAI 2019  à 18h30
LECTURE/SIGNATURE
PAR MAURICE WINNYKAMEN POUR SON LIVRE
“DAECH CONTRE LES FOSSOYEURS DU CHÂTEAU”

Le cimetière du Château est devenu “centre d’écoute et de transmission” des morts qui chuchotent entre eux et murmurent à l’oreille des vivants pour les soutenir dans leur lutte à mort contre Daech.
Si l’on est témoin, et nous le sommes tous, des crimes de Daech, soit il faut se taire, mais alors on laisse le champ libre aux assassins et notre soi-disant neutralité nous rend coupables de complicité, soit il faut aborder le sujet avec beaucoup d’humilité. Alors l’humour acéré comme une arme peut se retourner. Ce livre retrace donc, de façon humoristique la lutte de citoyens chrétiens, juifs et musulmans pratiquant ou non la religion de leurs pères, représentés ici par les fossoyeurs du cimetière du Château contre Mustapha le dealer venu de La Courneuve dans le 9/3 avec les pleins pouvoirs de Daech pour recruter de nouveaux combattants et de futurs jeunes martyrs. Djamel, un fossoyeur ex carabin musulman qui, enfant, fut un des Choufs de Mustapha, a pris la tête des fossoyeurs et de leurs amis dont les parents étaient Corses, Italiens, Polonais, Roumains… princes ou plébéiens. Complémentaires, ils sont sagesse et culture et nous offrent de splendides histoires d’amour.
Ce livre montre les liens entre la drogue, la prostitution organisée, les ventes d’armes sous le manteau, les prêches des Imams extrémistes, les appels à la haine raciale et l’enrôlement en qualité de combattants ou de “martyrs” de jeunes garçons et filles radicalisé(e)s dans les rangs de Daech. Ces jeunes, de tous milieux, sont mal dans leurs baskets. Avant, les parents n’ont rien vu; après, comment les récupérer, eux ou elles avec leur progéniture née là-bas, c’est la seule question qui vaille.
Discutons –en !

Entrée libre

lundi 6 mai 2019

Du jazz cette semaine !

////////////// VENDREDI 10 MAI 2019  à 20h15
“HOMMAGE À KENNY WHEELER”
BOESPFLUG DAGOGNET DUO

RENÉ DAGOGNET trompette
PIERRE BOESPFLUG piano

Tantôt flamboyante ou déchirante, tantôt lyrique et rêveuse, la musique du duo s’enracine pour le moins dans un jazz européen empreint d’influences issues des musiques classique et contemporaine. Fugacement, affleurent les harmonies d’un Bartok, les étranges mélodies d’un Jolivet, ou l’ironie d’un Satie… Cependant, le langage improvisé des deux musiciens est bien présent et évoque l’univers d’un jazz nordique et, parfois dans le discours du trompettiste René Dagognet, d’un jazz américain épuré.
A partir de compositions originales du pianiste Pierre Boespflug ou de grands standards du jazz, ils explorent, avec une véritable connivence des territoires imaginaires et sans frontières qu’ils inventent au gré de leurs humeurs et de leur fantaisie.
A l'occasion de ce concert, ils rendront un hommage particulier à Kenny Wheeler, immense trompettiste canadien.

Pierre Boespflug, pianiste et compositeur
Après des études classiques, il s’oriente vers le jazz et les musiques improvisées. Multipliant les rencontres avec des musiciens d’univers très différents, il est actif sur la scène nationale et internationale. Ses différents projets musicaux, allant du solo au bigband, lui font croiser les chemins des musiciens, tels que : Xavier Charles, François Guell, Médéric Collignon, Joe Mc Phee, Annick Nozati, François Jeanneau, Claude Tchamitchian, Eric Echampard, Philippe Deschepper, Tom Cora, Lê Quan Ninh, Thierry Madiot, Conrad Bauer, Christian Mariotto, Jean-Marc Montera, Ramon Lopez, Jacques Di Donato, Jean-Luc Cappozzo, Jean-Philippe Morel, Bernard Santacruz, Edward Perraud, Barre Phillips... Ses projets mêlent différentes disciplines artistiques : le cinéma (ciné-concerts, musiques de film et de télévision), le théâtre/la marionnette (avec la Compagnie La Soupe), la danse, le spectacle de rue... Il joue actuellement dans différentes formations : ARK4, l’Ensemble Bernica...

René Dagognet, trompette et bugle
Musicien improvisateur, travaille avec Jeff Gilson, Michel Barrot, Denis Moog.
Sa rencontre avec Henri Texier fut pour lui le véritable départ dans le domaine du jazz et de l’improvisation. Jouant entre autres avec Ricardo del Fra, François Jeanneau, Barry Altschul, Pierre Boespflug, Chris Mc Grégor, François Méchali, Jean-Luc Cappozzo, Médéric Collignon... il exerce ses talents dans de nombreux domaines du jazz, de la musique improvisée, son “Savoir-faire”, feeling et sonorité sont ses qualités essentielles. Depuis 2009 s’est orienté vers le Soundpainting, participe à des projets pluridisciplinaires. Soundpainteur certifié. Co-fondateur et membre de l’Ensemble Bernica.

Entrée 12 € - 10 € pour les adhérents / Étudiants : 10 € - 8 € pour les adhérents
Gratuit pour les enfants / Réservation conseillée